Design iconique en harmonie avec la nature

Construit entre 1999 et 2004 et ayant conservé la même apparence futuriste et majestueuse que lors de son inauguration, le McLaren Technology Centre symbolise l’expertise de la société en matière de design et d’ingénierie ainsi qu’un parfait exemple d’architecture durable. Des années plus tard, nous nous sommes à nouveau intéressés à ce projet pour analyser les caractéristiques de ce joyau architectural en prêtant particulièrement attention à sa toiture.

CARACTÉRISTIQUES DU BÂTIMENT
Lieu

Woking, Surrey, Royaume-Uni

Achèvement du projet

2004

Réalisé par

Sir Norman Foster (Foster + Partners)

Type de projet

nouvelle construction

Type de bâtiment

bureaux

Superficie de la toiture

environ 34,000 m²

Membrane de toiture

Firestone RubberGard EPDM 1.1 mm

Pour commencer, voici quelques informations concernant le centre afin de mieux contextualiser le projet. Le McLaren Technology Centre est le siège central du groupe McLaren ainsi que de ses filiales. Il est situé sur un terrain de 500 000 m² (50 hectares) dans la ville de Woking en Angleterre. Les bureaux du bâtiment accueillent près de 1 000 employés et sont étendus sur 57 000 m², ce qui représente une surface suffisamment grande pour accueillir neuf Boeing 747. Le bâtiment abrite des bureaux, des studios de design, des laboratoires ainsi que des locaux de test pour Formule 1 et autres véhicules de sport à haute performance.

La conception du design a été confiée à l’architecte britannique de renom Sir Norman Foster et sa société Foster + Partners. On leur doit des monuments emblématiques tels que « The Gherkin » au centre de Londres. Le bâtiment du McLaren Technology Centre est une grande structure semi-circulaire aux parois de verre. Sa façade courbée et totalement en verre surplombe un lac artificiel qui présente lui aussi une forme semi-circulaire. Vu du ciel, le bâtiment et le lac semblent imbriqués l’un dans l’autre comme les deux moitiés du symbole chinois Yin-Yang.

Au cœur du bâtiment, un large tunnel aérodynamique permet d’étudier et d’améliorer le design et le développement des voitures de sport modernes. Outre son attrait esthétique évident, le lac artificiel possède également une fonction importante en aidant à refroidir les composants électroniques du tunnel aérodynamique qui peuvent être à l’origine d’une chaleur intense.

Foster + Partners avait à cœur de créer un espace de travail durable, économe en énergie et inspirant, avec de réels avantages pour l’environnement et le bien-être des personnes travaillant à l’intérieur du bâtiment. Qui plus est, il était important pour l’agence de minimiser le plus possible l’impact visuel du projet sur le paysage local. Pour ces différentes raisons, Foster + Partners a décidé de limiter la hauteur de la surface du bâtiment pour ne pas dépasser la taille des arbres environnants. 

Une des caractéristiques principales du style architectural de Sir Foster est de faire pénétrer autant que possible la lumière naturelle dans les bâtiments. Ce projet n’a pas fait exception à la règle. En effet, en plus de la lumière qui pénètre au travers de la façade incurvée en acier et en verre surplombant le lac , la toiture est dotée de plusieurs puits de lumière situés au-dessus des bureaux.

POURQUOI l'EPDM?

Foster + Partners a choisi la membrane d’étanchéité de toiture RubberGard EPDM de Firestone pour couvrir la toiture plate de 34 000 m² du McLaren Technology Centre. La raison de ce choix a été motivée par la capacité de l’EPDM à s’adapter aux formes irrégulières et courbes du bâtiment ainsi que par sa durée de vie de plus de 50 ans. La toiture est non seulement autonettoyante mais elle permet aussi la récolte d’eau pluviale au moyen d’un système d’évacuation des eaux à haute pression. Cette eau est utilisée pour approvisionner le lac artificiel. Étant donné que l’EPDM est un matériau inerte qui n’émane pas de substances toxiques, l’eau ne présente aucun danger pour la faune et la flore aquatique du lac.

Au moment de son ouverture en 2004, Ron Dennis, président et PDG du groupe McLaren de l’époque, a annoncé que “le Technology Centre est un modèle d’optimisme technologique et d’architecture industrielle du 21e siècle. En collaboration avec nos partenaires, le groupe McLaren a créé un bâtiment qui, outre sa construction et son design novateurs, offre un environnement qui motivera et influencera les gens qui y travaillent .”

Le design du Technology Centre de McLaren et son empreinte carbone réduite lui ont valu plusieurs prix. Le bâtiment a reçu le « Building of the Year Award 2005 » et a été présélectionné pour le Royal Institute of British Architects Stirling Prize en 2005, l’un des prix d’architecture les plus prestigieux du Royaume-Uni.

COMPOSITION DE LA TOITURE
01

Membrane de toiture RubberGard EPDM

02

Isolation PIR

03

Membrane pare-vapeur

04

Dalle de béton

L’EPDM SOUS TOUTES
SES FORMES

L’EPDM est la solution d’étanchéité de toiture la plus à même de s’adapter aux changements et normes en matière de durabilité, performance et liberté de conception. Apprenez-en plus sur le rôle qu’il a joué dans ce projet et bien d’autres en découvrant ses avantages.

Quels bénéfices l’EPDM a-t-il apportés à ce projet ?

TOITURES BLEUES

La capacité de gestion de l’eau d’une toiture est essentielle pour tout nouveau projet d’architecture. L’EPDM est parfait pour les toitures dites « bleues » qui stockent l’eau, ralentissent leur évacuation et sont reliées à des systèmes de récupération des eaux. Tout cela grâce à ses excellentes propriétés d’étanchéité.

FORMES INHABITUELLES

La liberté de conception est essentielle pour ceux qui aspirent à créer de grandes choses. Grâce à son élasticité exceptionnelle et à ses grandes membranes monocouches, l’EPDM offre la possibilité de concevoir des designs jamais vus auparavant. Il permet aussi la réalisation de nouvelles transformations et la pose de nouveaux objets sur la toiture par la suite.

Une conception sans limites

Nos bâtiments sont devenus des symboles de l’époque à laquelle nous vivons. Ils reflètent l’esprit d’une période donnée et répondent à différents besoins, modes de vie, fonctions… « L’architecture devrait parler de son temps et son lieu, mais parle plutôt d’intemporalité », affirme Frank Gehry, l’un des plus éminents architectes de notre époque. Explorer les possibilités des nouvelles technologies et imaginer la valeur qui peut être ajoutée dans la vie des gens, tels sont les principes fondateurs des pionniers de l’architecture qui sont contraints de répondre aux défis contemporains. Actuellement, l’enjeu principal est la durabilité. Celle-ci apporte des dimensions nouvelles au débat et mêle ainsi la forme, la fonction, le choix responsable des matériaux et une réflexion à long terme. Il n’a jamais été aussi important de suivre le rythme.