Une toiture fonctionnelle inspirée de la campagne vallonnée anglaise

Situé à la lisière de la réserve naturelle de Cotswolds, le Batsford Arboretum and Garden Centre accueille la plus importante collection privée d’arbres et de plantes d’Angleterre. Les collections de Batsford comptent un grand nombre de plantes diverses venues des quatre coins du monde avec un intérêt particulier pour l’Extrême-Orient. Riche de son passé illustre remontant à la fin du 19e siècle, l’Arboretum a commandité un projet de réaménagement de 2M£ en 2011. La priorité du projet ? La durabilité. Également à l’ordre du jour : un nouveau centre de visiteurs avec un centre de jardinage et un café-terrasse. Pour couronner ce projet unique : une impressionnante toiture ondulée dont il est impossible de détourner les yeux.

Caractéristiques du bâtiment
Lieu

Moreton-in-Marsh, Royaume-Uni

Achèvement du projet

2011

Réalisé par

John Falconer Associates

Type de projet

nouvelle construction

Type de bâtiment

commercial

Superficie de la toiture

environ 1 100 m²

Membrane de toiture

Firestone RubberGard EPDM 1,1 mm

Comment ce design unique a-t-il vu le jour ?

Le bureau d’architecture John Falconer Associates a imaginé une structure qui permettrait au nouveau centre de visiteurs du Batsford Arboretum de se fondre harmonieusement et de manière organique dans le paysage environnant grâce à l’utilisation de matériaux naturels et renouvelables. Le résultat est un exemple probant d’une architecture durable. Le bâtiment a été construit en utilisant du bois cultivé de manière durable et certifié FSC. Une pompe à chaleur géothermique fournit du chauffage par le sol en hiver et, aspect intéressant, de la laine d’une espèce rare de mouton anglais a été utilisée pour isoler l’ensemble du bâtiment. 

Pour la toiture, John Falconer Associates a présenté un design ondulé audacieux fait en contreplaqué. Un clin d’œil à la campagne vallonnée de Cotswold. Il a également été décidé de maintenir le niveau de la toiture relativement bas pour minimiser son impact visuel sur l’environnement avoisinant et également pour réduire la consommation d’énergie. 

Ce projet a apporté son lot de défis et de normes à respecter lorsqu’il s’est agi de faire le choix d’un système de toiture idéal. Il a fallu en effet que celui-ci soit léger, suffisamment flexible que pour suivre parfaitement les courbes de la toiture en contreplaqué et qu’il possède des bordures bien définies pour assurer une étanchéité maximale. L’objectif était également de permettre la récolte d’eau pluviale étant donné la localisation du bâtiment dans une région fort pluvieuse. Finalement, le système d’étanchéité de toiture devait respecter la volonté globale du projet de présenter les qualités écologiques et énergétiques nécessaires. 

Pourquoi l'EPDM?

Après de nombreuses considérations, les architectes se sont dirigés vers l’EPDM comme système d’étanchéité de toiture. Les membranes d’EPDM sont des membranes synthétiques monocouches, complètement vulcanisées et constituées de caoutchouc synthétique Ethylène-Propylène-Diène. Grâce à leur composition chimique stable, elles offrent une résistance aux rayons UV, à l’ozone, aux pluies acides et aux fluctuations extrêmes de température. Robuste et flexible, les membranes d’EPDM s’adaptent aux mouvements du bâtiment pendant toute leur durée de vie. Avec leur longévité de plus de 50 ans, elles sont connues comme étant les membranes d’étanchéité de toiture les plus durables du marché. Un fait confirmé, entre autres, par l’institut néerlandais pour la biologie et l'écologie de la construction (NIBE). 

En plus de sa longue durée de vie et de ses excellentes propriétés d’étanchéité, l’EPDM est un matériau chimiquement inerte qui ne contient ni plastifiant, ni ignifugeant et n’émane donc aucune substance toxique dans l’environnement. Les membranes de toiture EPDM sont donc tout indiquées pour la récolte et l’utilisation d’eau pluviale, tel que c’est le cas au centre de visiteurs du Batsford Arboretum.

Pour ce projet, le choix s’est porté sur les membranes d’étanchéité de toiture Rubbergard EPDM de Firestone avec une épaisseur de 1,1 mm. La membrane a été fixée en adhérence totale aux formes ondulées et irrégulières du plateau en contreplaqué en utilisant de la colle de contact. Pour effectuer la récolte des eaux pluviales, des puisards servent de sorties de toit aux points les plus bas des courbes. L’eau est ainsi récoltée dans des réservoirs d’irrigation en aval du bâtiment principal et utilisée pour arroser les plantes du centre de jardinage. 

Comment le système se porte-t-il près d’une décennie après sa mise en place ? « Neuf ans plus tard, le système d’étanchéité de toiture EPDM fonctionne toujours merveilleusement bien et nous en sommes ravis » confie Stuart Priest, directeur des opérations au Batsford Arboretum. « Mis à part le nettoyage des avaloirs et des points de drainage plusieurs fois par an, nous n’avons pas encore dû effectuer de gros travaux d’entretien. » 

Composition de la toiture
01

Membrane de toiture RubberGard EPDM

02

Toiture en contreplaqué

L’EPDM SOUS TOUTES
SES FORMES

L’EPDM est la solution d’étanchéité de toiture la plus à même de s’adapter aux changements et normes en matière de durabilité, performance et liberté de conception. Apprenez-en plus sur le rôle qu’il a joué dans ce projet et bien d’autres en découvrant ses avantages.

Quels bénéfices l’EPDM a-t-il apportés à ce projet ?

NON TOXIQUE

L’EPDM est inerte et n’émane pas de substances toxiques pendant ou après son installation. Inoffensif pour les humains et l’environnement, il rend la collecte d’eau de pluie à usage domestique possible sans risque.

FORMES INHABITUELLES

La liberté de conception est essentielle pour ceux qui aspirent à créer de grandes choses. Grâce à son élasticité exceptionnelle et à ses grandes membranes monocouches, l’EPDM offre la possibilité de concevoir des designs jamais vus auparavant. Il permet aussi la réalisation de nouvelles transformations et la pose par la suite de nouveaux éléments sur la toiture.

Une conception sans limites

Nos bâtiments sont devenus des symboles de l’époque à laquelle nous vivons. Ils reflètent l’esprit d’une période donnée et répondent à différents besoins, modes de vie, fonctions… « L’architecture devrait parler de son temps et son lieu, mais parle plutôt d’intemporalité », affirme Frank Gehry, l’un des plus éminents architectes de notre époque. Explorer les possibilités des nouvelles technologies et imaginer la valeur qui peut être ajoutée dans la vie des gens, tels sont les principes fondateurs des pionniers de l’architecture qui sont contraints de répondre aux défis contemporains. Actuellement, l’enjeu principal est la durabilité. Celle-ci apporte des dimensions nouvelles au débat et mêle ainsi la forme, la fonction, le choix responsable des matériaux et une réflexion à long terme. Il n’a jamais été aussi important de suivre le rythme.